Plan du site   Version imprimable  

Reflexo 83

Grégory Salmon
06.14.95.07.29

Accueil > Pratique

Pratique

 

papyrus1.jpg

Qu’est-ce que la réflexologie ?

L’existence de zones réflexes et leur application à des fins préventives et réparatrices sont connues depuis plus de quatre mille ans.

Déjà chez les égyptiens, il existait des médecins qui soignaient par la Réflexologie (pictogramme retrouvé dans un tombeau à Saqqarah).

Les incas ont eux aussi utilisé la réflexologie plantaire comme moyen de traitement.

Mais ce sont surtout les chinois qui, avec les trajets énergétiques que sont les méridiens d’acupuncture, ont mis en lumière un rapport net entre la stimulation de points et l’action de ceux-ci sur les différents organes ciblés.

C’est aux Etats-Unis que la réflexologie moderne a réellement pris un nouvel essor, notamment grâce au Dr William Fitzgérald, au Dr Edwin Bowers ainsi que madame Eunice Ingham, qui ont permis de cartographier l’ensemble des zones réflexes du corps au niveau des pieds.

Chaque partie de l’organisme est représentée à un endroit déterminé dans les pieds et dans les mains. La réflexologie s’effectue plus généralement sur les pieds en raison de leur plus grande sensibilité et des résultats plus probants obtenus.

Les organes ont leur reflet précis, dit « miroir », aussi bien sur le dessous que sur le dessus des pieds.
La manipulation des zones et des points réflexes peut mettre à jour des zones douloureuses, signes de dysfonctionnements plus ou moins profonds de la circulation énergétique entre les organes. En utilisant une technique de palpation et de pression précise sur les zones et les points réflexes des pieds ou des mains, le reflexologue aide à disperser les blocages énergétiques et ce faisant amène le corps à être plus harmonieux.

 

gab461.jpg

Un moyen naturel

Combien de personnes souffrent de stress, de migraines, de constipation, de douleurs dorsales, d’insomnies, de ballonnements et de bien d’autres désordres qu’ils choisissent d’étouffer par une automédication non sans risque ?

D’autres font le choix de soulager ces maux de la vie quotidienne grâce à la réflexologie, un moyen naturel qui apporte une réponse aux dérèglements en stimulant et rééquilibrant l’organisme.

 

Déroulement d’une séance

Vous êtes confortablement installé les jambes surélevées sur un coussin de micro-billes.
La séance commence par des mouvements de relaxation de l’ensemble du pied qui amènent la détente et vous permettre de lâcher prise.

Après quelques minutes, par des mouvements spécifiques du pouce, les zones de tension et les points sensibles sont détectés. Ces zones sensibles, signe d’un dysfonctionnement, sont alors stimulées par des pulsions rythmiques. Une séance de réflexologie s’applique aux deux pieds et implique un passage par toutes les zones réflexes.

La séance dure environ 1 heure et se termine par une friction des pieds d’abord enveloppante et douce devenant plus tonique, permettant ainsi le réveil du corps.

Le nombre de séances varie d’un individu à l’autre et des symptômes rencontrés.

A titre indicatif, on peut dire que les bienfaits sont ressentis après chaque séance et perdurent dès la troisième ou quatrième séance.

gab481.jpg

 

gab471.jpg

Quels sont les effets de la réflexologie ?

  • libre circulation de l’énergie
  • prévention et effet réparateur sur le stress, le surmenage, la nervosité ou l’anxiété, les troubles gastriques ou intestinaux, les insomnies, la migraine, les problèmes de circulation sanguine, de circulation lymphatique, les douleurs dorsales…
  • renfort des ressources de l’organisme et réveils des capacités d’auto-guérison

Contre-indications :

Il faut s’abstenir de pratiquer une séance de réflexologie en cas de :

  • de port d’un pacemaker
  • de grossesse, surtout au cours des trois 1ers mois
  • d’inflammation ou d’infection du pied
  • de traumatisme sur le pied.

Mise en garde :

La réflexologie permet une prise en compte de la personne dans sa globalité mais ne se substitue en aucun cas à un traitement allopathique et à l’avis de votre médecin, en particulier pour les pathologies organiques. Elle ne remplace pas non plus les massages réalisés par les kinésithérapeutes qui peuvent vous être prescris, et doit être envisagée en prévention ou en complément des traitements curatifs prescrits par le corps médical.